Accueil > Le tram T2 > Une extension attendue > Une ambition régionale
Une ambition regionale


Le prolongement du T2 s'inscrit pleinement dans la politique d'amélioration des transports collectifs portée par l'Etat, la Région Île-de-France et tous les acteurs de l'aménagement en Île de France.
  • Développer durablement le territoire

    Les transports collectifs, et particulièrement les tramways, constituent une pièce maîtresse de l’aménagement durable et de l’attractivité du territoire francilien. Dans un contexte d’intensification urbaine du cœur de l’agglomération, l’amélioration des transports collectifs représente un enjeu majeur pour favoriser la mobilité des Franciliens et améliorer leur cadre de vie.

    Dans la continuité des actions engagées dans le cadre du Contrat de Plan Etat – Région Ile-de-France 2000-2006, le contrat de projets 2007 – 2013 met l’accent sur l’amélioration de l’offre de service ainsi que le développement du maillage des réseaux, notamment par de nouvelles liaisons de rocades.
  • Améliorer l'offre de transport en banlieue

    Dans cet esprit, le raccordement du T2 à Paris-Porte de Versailles, complété dans quelques années au nord par le prolongement à Pont de Bezons, participe directement de l’amélioration de l’offre de transport en banlieue parisienne. Il s’agit d’un enjeu désormais essentiel de la politique des transports en Ile-de-France compte tenu de l’augmentation actuelle des déplacements de banlieue à banlieue ; augmentation qui devrait encore s’amplifier dans les années à venir.
  • Réduire le trafic automobile

    Une fois les travaux du T2 achevés, le report vers ce mode de transport pratique, rapide et écologique devrait contribuer à la diminution de la circulation automobile. Cohérent avec le Plan de Déplacements Urbains d’Ile-de-France, ce projet est donc bien au cœur de la politique régionale de développement durable des transports en commun.