Accueil > Le tram T2 > Les grandes dates > Travaux de réalisation > Types de travaux
Travaux de realisation

 

Au coeur du chantier se trouve la réalisation du prolongement proprement dit, qui mobilise différents acteurs, types de travaux et secteurs.

Préalablement à l’engagement des travaux d’infrastructure du tramway, il était nécessaire de déplacer ou parfois de modifier les réseaux en sous-sol. Cette phase a commencé pendant l’été 2005 avec les opérations les plus importantes concernant l’eau potable (EAU DE PARIS) et le chauffage urbain (CPCU).

A partir de 2006 et jusqu’à l’été 2007, EDF, France Telecom, GDF, RATP HTA (RATP réseaux) et la service d’assainissement de Paris (SAP), sont intervenus sur différents secteurs du tracé.

D’une durée de onze mois, ces travaux se déroulent sur quatre secteurs avec des impacts variables sur la circulation, selon les emprises.

Les premiers travaux de déviation de réseaux sont pilotés par deux concessionnaires : EAU DE PARIS (eau potable) et CPCU (chauffage urbain).

Cliquez sur les onglets pour en savoir plus :
Descriptif succinct des travaux réalisés par chacun des MOA

RFF réalise les ouvrages proches des infrastructures ferroviaires : le passage en souterrain sous les voies de la ligne C du RER, le mur de soutènement et le pont-rail de la rue Bara à Issy-les-Moulineaux

La Ville de Paris assure les travaux de voiries : réfection ou reconstruction des chaussées, des trottoirs, création de nouveaux réseaux, reprise de l’assainissement, d’éclairage public, de signalisation lumineuse tricolore, d’aménagement paysager (nouvelles plantations) et la réalisation d’un ouvrage d’art (mur de soutènement le long du boulevard périphérique) pour permettre l’insertion de la plate-forme du tramway.

RATP assure la réalisation d’un viaduc, l’ensemble de la réalisation de la plateforme du tramway ainsi que les équipements nécessaire au système de transport : alimentation électrique et équipement des stations du tramway.